Avec l’avancée galopante de Google, Microsoft est entrain de perdre des internautes en rejoignant la concurrence. Afin de résoudre le problème, l’entreprise se voit être contrainte de payer les internautes à préférer Edge pour surfer sur le net. Cela se présente sous forme de bons d’achat ou des crédits utilisables sur sa boutique en ligne.

Un programme bien élaboré

Microsoft décide maintenant de payer les internautes dans l’utilisation du navigateur Edge depuis leur PC. à l’instar de son concurrent Chrome de Google, il compte bien séduire les usagers avec des bons d’achats sur Amazon ou des crédits permettant de télécharger des applications, jeux ou films. L’offre sera valable à condition que l’internaute connecté emploie bel et bien le navigateur sur une durée bien déterminée. Microsoft dispose d’une section de surveillance à distance en vérifiant si celui-ci se connecte 30 heures par mois et en suivant concrètement les mouvements de la souris sur l’ordinateur.

Microsoft récompense ceux qui utilisent son navigateur

En clair, l’éditeur oblige les utilisateurs à favoriser le moteur de recherche Bing, une option inclue dans le cadre de son programme. Il fait appel à une proposition commerciale assez insolite accessible uniquement aux Etats-Unis, enfin pour le moment. Son principal objectif consiste à relancer l’usage du navigateur web qui pourrait très bien remplacer Internet Explorer.
En se connectant sur le moteur de recherche, les utilisateurs bénéficieront d’une attention particulière. Microsoft s’engage à les faire profiter de l’expérience en installant un système de collecte des points.

La réalité du marché

La raison de cette offre promotionnelle réside essentiellement dans la perte de vitesse du navigateur au profil d’autres tels que Google Chrome. En France, 48 % des internautes l’utilisent via le PC ou la tablette. Tandis qu’Edge s’active par défaut lors de l’installation de Windows 10, un système d’exploitation téléchargé sur 350 millions d’ordinateurs au niveau mondial.

Microsoft récompense ceux qui utilisent son navigateur

Malgré un début prometteur, Chrome continue de rafler les parts du secteur en dépassant les 50 % en août 2016 devant Firefox et Safari d’Apple. Ce constat semble confirmer la domination de Google dans ce domaine en laissant loin derrière le navigateur de Microsoft.
Même si Windows 10 a conquis des milliers d’utilisateurs, son navigateur ne convainc pas. Il y a six ans, Microsoft présentait Bing Rewards, un programme qui vise à récompenser les utilisateurs dans le but de battre la concurrence. Aujourd’hui, il devient Microsoft Rewards. Microsoft Edge essuie une défaite sans précédent face à son plus grand rival, Chrome.

La mise en avant des fonctionnalités

Face à ses rivaux, Microsoft vante les mérites de son navigateur web Edge destiné à Windows 10. Les récompenses sont distribuées à ceux qui ont gagné des points de connexion sur Edge, le moteur de recherche Bing ou Microsoft Store. L’éditeur présente les atouts d’Edge en confirmant une consommation de batterie moindre sur les ordinateurs portables. Subissant un succès mitigé, Microsoft Edge possède une qualité vidéo et une autonomie supérieure à ceux de ses concurrents.

En tout, il maintient la connexion sur une durée de 7 heures et 22 minutes en lecture vidéo. Avec l’ascension fulgurante de Google Chrome, Microsoft reste loin derrière même si le support des extensions prévoit le lancement de la mise à jour anniversaire de Windows 10.

En termes de streaming vidéo, il se classe parmi les meilleurs sur le marché. Dans cette optique, Edge dévoile un affichage de définition Full HD 1080p avec un bitrate de 7500 kbps. Netflix affirme ces chiffres en ajoutant à la liste, Safari sous Mac OS X. Malgré ces clés en main, le succès n’était pas au rendez-vous amenant Microsoft à employer les grands moyens pour retenir les utilisateurs.

90%
90%
Awesome
  • 9
  • User Ratings (1 Votes)
    9
Partager

A propos de l'auteur

Ecrire un commentaire