En apprenant la musique, vous développez sans le savoir des qualités indispensables pour votre bien-être. En général, on estime que l’âge minimal pour commencer à jouer d’un instrument de musique se situe aux alentours de 7 à 8 ans, mais les adultes peuvent aussi se lancer dans un tel apprentissage.

Optimisez l’épanouissement de vos enfants 

À partir de cet âge, l’enfant dispose d’une maturité physique et intellectuelle qui lui permet de se concentrer une vingtaine de minutes quotidiennement. Que vous soyez un enfant, un adolescent, un adulte, une école de musique va favoriser la concentration et aider à l’épanouissement. Durant une quinzaine d’années, des études très sérieuses ont été menées. Elles ont montré que l’expérience musicale stimule le développement cognitif, linguistique et social de l’enfant. 

Les effets de la musique sont reconnus

Elle offre l’interaction entre les parents et les enfants et elle renforce la motivation à apprendre à travers le plaisir, le jeu, l’amusement. De nombreuses écoles primaires expérimentent des ateliers destinés à l’apprentissage de la musique pour les enfants dyslexiques. Apprendre le piano, le violon améliore la façon dont le cerveau perçoit les sons. Lorsque nous vieillissons, il évolue, plus on s’entraîne durant l’enfance, plus il répond à une sollicitation rapidement

Apprendre la musique dès l’enfance stimule le cerveau à l’âge adulte

Il est donc important que la pratique de la musique soit instaurée très tôt chez l’enfant afin de prévenir le déclin cognitif des seniors. La musique même débutée à l’adolescence peut apporter un bénéfice sur le plan du langage. Le cerveau de l’adolescent demeure encore réceptif à l’apprentissage de la musique. Outre ses vertus reconnues scientifiquement, la musique, c’est aussi la détente, la relaxation, le plaisir. Le corps est animé par des vibrations rythmiques, ce qui d’ailleurs peut atténuer l’agressivité. Elle n’a que des effets positifs, il serait dommage de s’en priver.

Partager

A propos de l'auteur

Ecrire un commentaire