Petit à petit, sans véritablement nous en rendre compte, nous sommes entrés dans une nouvelle ère. Nous le constatons aujourd’hui pleinement : les générations qui sont nées après l’an 2000 ont entre les mains des appareils qui ne semblaient pas pouvoir un jour exister, il y a encore une trentaine d’années, mais qui sont désormais devenus tout-à-fait banals, tant les progrès ont été rapides. Tout cela est bien réel : nos smartphones sont des outils extraordinaires, nos ordinateurs sont extrêmement petits et légers, les publicités s’affichent sur des écrans dans les rues et dans les gares, et l’on voit des hologrammes publicitaires dans les salons professionnels… Or, on est encore loin d’avoir encore tout vu.

Des cartes SIM dédiées aux objets connectés

L’internet des objets est l’une des plus fascinantes évolutions technologiques de ces dernières années et tout cela est toujours en plein développement. Certes nous avons déjà des téléphones qui nous permettent aussi bien de trouver notre chemin, à pied, en voiture ou en transports en commun, dans n’importe quelle ville occidentale. Bien sûr nous pouvons déjà fermer le portail du garage ou bien les volets de la maison, éteindre les lumières ou bien contrôler la température des pièces de la maison grâce aux appareils ménagers connectés. Mais on ne sait pas encore de quoi une carte M2M est capable, si l’on exploite plus avant toutes ces possibilités.

Demain la ville entière sera connectée

La science-fiction comme l’anticipation, en littérature, ont donné aux hommes à rêver à des avenirs futuristes hautement technologiques. Or ces romans ne datent que d’une soixantaine d’années et l’on vit déjà au milieu d’inventions qu’ils décrivaient comme hypothétiques. Internet ne prenait pas la forme qu’il a véritablement aujourd’hui mais on l’avait pensé tout de même. Aujourd’hui tout est permis : on peut croire en effet à la ville connectée, ce fantasme absolu de la connectivité partagée en tous lieux, à tout moment de la journée et dans le plus grand nombre de contextes possible.

Partager

A propos de l'auteur

Ecrire un commentaire