L’application mobile WhatsApp a procédé à la mise à jour de ses conditions d’utilisation depuis le 25 aout. Le programme détenu par Facebook qui l’a acquis il y a deux ans permet le partage des numéros de ses utilisateurs. Pour appâter les annonceurs, elle met en place une nouvelle stratégie. Elle leur permet d’envoyer directement des messages à leurs clients potentiels.

WhatsApp apporte aussi quelques précisions à ce sujet. Elle souligne que ces modifications pourraient être associées à des offres qui seraient en mesure d’intéresser ses internautes.

Du changement chez WhatsApp

L’application WhatsApp s’est fait une renommée en privilégiant deux points : ne pas faire de publicité et protéger la vie privée de tous ses utilisateurs. Aujourd’hui, elle entre dans une nouvelle phase. Elle offre aux internautes la possibilité de transmettre leurs contacts à Facebook.

Avec cette nouvelle initiative, les entreprises pourraient cibler les consommateurs, car les deux comptes à savoir celui de WhatsApp et de Facebook seraient associés. Par ailleurs, il y aura toujours une protection pour ce qui est des contenus transférés sur la plateforme. Ce nouveau tournant de l’application mobile n’a rien d’étonnant.

Monétisation et protection des données

En effet, depuis quelque temps, elle étudiait des perspectives qui pourraient lui permettre de monnayer ses services. Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, apportait quelques indices à ce sujet en 2015. Il affirmait que cette nouveauté concernerait aussi Messenger qui est une application utilisée par plus d’un milliard de personnes. Les relations directes entre les entreprises et les utilisateurs des deux applications à savoir WhatsApp et Facebook seront l’un des points sur lesquels tournera ce projet.

Toutefois, des éclairages ne sont pas apportés sur certains aspects et il n’y a pas de précisions sur le moment à partir duquel ses changements seront intégrés, ni sur la manière dont les entreprises s’impliqueront sur les fils de discussion.

Un changement pas apprécié par certains internautes

Ses modifications ont entrainé la colère de bon nombre d’utilisateurs qui n’ont pas tardé à le faire connaitre sur des réseaux sociaux comme Twitter. Sur ce dernier, les appels des internautes à rallier des applications telles que Telegram ou encore Signal sont de plus en plus nombreux d’autant plus qu’elles sont plus respectueuses de la vie des internautes. De son côté, Telegram publie un message railleur où il précise ceci:

« contrairement à d’autres services, quand nous disons que nous ne partageons pas vos données avec des tiers, nous nous y tenons ».

WhatsApp

Vlad Sarov, journaliste chez The Verge, estime qu’évoquer l’existence de Telegram aux personnes serait l’une des meilleures façons de répondre aux annonces de WhatsApp. Toutefois, il est possible de ne pas adhérer à ces modifications.

L’application de Facebook fournit des informations sur sa foire aux questions où elle précise la possibilité donnée aux internautes de décliner l’offre de transfert de données. Un délai rétractation de 30 jours est accordé à ceux qui ont adhéré sans savoir le contenu des conditions règlementaires. Il leur suffit d’aller dans Paramètres, puis sur Compte. Après, ils pourront cliquer sur Partager infos compte, ensuite décocher Partager infos compte.

La monétisation déjà entamée par certains concurrents de WhatsApp

WhatsApp devra faire face aux nombreux concurrents qui se trouvent dans ce secteur où chacun a adopté une stratégie pour monnayer ses services.

En Chine, l’application de messagerie la plus utilisée à savoir WeChat accroit ses services de monétisation sur sa plateforme. D’après le Monde, ses utilisateurs ont la possibilité de faire des achats sur des produits de luxe entre deux discussions.

whatsapp

WeChat l’application chinoise

Au Japon, son concurrent Line a procédé à l’ajout de fonctionnalités comme le paiement mobile ou la téléphonie mobile bon marché. Ses internautes ont aussi la possibilité de bénéficier des services de taxi et de livraison de repas.

WhatsApp

Line l’application japonaise

Pour ce qui est de sa principale rivale en l’occurrence l’indien Hike, elle a procédé à une reconversion de sa plateforme de service. Elle s’oriente vers les jeunes internautes qui apprécient beaucoup les images et stickers à transférer.

WhatsApp

Hike l’application indienne

Prochainement, elle leur donnera la possibilité d’échanger de l’argent. Toutefois, WhatsApp peut s’appuyer sur un avantage. Elle est l’application la plus utilisée dans le monde et compte plus d’utilisateurs que ses concurrents. Ce qui peut constituer un atout pour les entreprises qui pourront accroitre leur bénéfice comme cela a été le cas avec Facebook.

Partager

A propos de l'auteur

Ecrire un commentaire