Avoir une plantation productive n’est pas chose facile lorsque le type de terrain n’est pas adapté. Cependant, d’autres procédés peuvent permettre de produire une récolte de qualité sans passer par la méthode traditionnelle notamment la culture hydroponique. Utilisée à niveau encore très faible en France, cette culture de pompe à eau mérite une attention particulière.

Plante terre riche en phosphore potassium

Utilisant la technique de l’horticole pour la croissance de plante, la culture hydroponique fait naitre de jeunes pousses en bonne santé. En effet, avec la bonne dose de phosphore et de potassium, cette culture fait pousser plus vite les plantes comme les légumes. Pour faire la culture, la présence d’une serre est obligatoire afin de mieux protéger et mieux paramétrer la croissance.
Le potassium est essentiel, car il maintient la pression de turgescence de la cellule. Ainsi, le potassium empêche la plante de faner. De son côté, le phosphore joue un rôle dit physiologique. Mélangé avec l’azote, il aide la plante à se développer surtout au niveau des racines.

La culture hydroponique en serre permet entre autres de réguler la source lumière et le système de l’eau. Dans le domaine de l’hydroponie, faire germer les plantes horticoles est plus facile à l’abri de la lumière. De nombreux pays ont déjà prouvé la qualité de cette culture usant de pompe à eau notamment pour la production de cannabis. N’étant pas plantées sous terre, mais sous un substrat, les plantes sont hors de portée des microbes et des déchets. Cela présente également des avantages sur le contrôle des aléas climatiques. Plus besoin de s’en faire au sujet des grêles et des énormes précipitations. Même la culture en hivers est permise avec une installation adéquate. Comme substrat, les cultivateurs peuvent utiliser par des billes d’argiles ou de la laine de roche.

Des légumes

L’eau engrais, les bases du système de la culture

Comme pour tous les types de plantation, la culture hydroponique a besoin des nutriments pour se développer. C’est essentiel étant donnée l’utilisation du substrat, les végétaux n’ont pas accès à la ressource de la terre. Procédant différemment à la culture au sol, ce système de culture use en grande partie des nutriments d’eaux. Pour fournir les éléments nécessaires au développement, les engrais sont mélangés au substrat. À ce propos, les engrais peuvent se présenter sous forme liquide.

Ce dernier sera administré quotidiennement par un système d’arrosage. Cette technique présente de sérieux avantages, car la répartition des engrais se fait uniformément. Cela permet également de faciliter le réglage de la distribution des nutriments. C’est pratique, car l’utilisation des produits nutritifs ne doivent pas être pris à la légère. Il faut bien délimiter les doses utilisées au risque d’avoir un résultat décevant. Le nombre de graines, la quantité d’eau dans le réservoir, la taille des végétaux, tout doit être calculé en avance. De plus, ce type de manque est comblé par l’éclairage qui fournit l’essence de vie de la plante. Parmi les plantes dont le système hydroponique offre une croissance incroyable, il y a la tomate, les aubergines, les poivrons, les fraises, etc.

Partager

A propos de l'auteur

Ecrire un commentaire