Disposer d’un site internet constitue aujourd’hui un enjeu marketing de taille. A l’ère du numérique, les entreprises ne peuvent tout simplement plus se passer de ce canal qu’est le web. Par conséquent, la communication traditionnelle via les spots publicitaires à la télé et les radios, loin d’être abandonnée, doit s’accompagner d’une bonne stratégie digitale. Cependant, la création d’un site passe par le choix d’un mode d’hébergement adéquat. Face à la diversité des solutions d’hébergement qui existent, difficile de savoir comment bien choisir son hébergeur web. Avant toute chose, vous devrez procédez à la définition de vos besoins. Par la suite, votre choix pourra se préciser.

Déterminez clairement vos besoins

Si vous souhaitez bien vous y prendre pour le choix de votre hébergeur web, vous devrez nécessairement définir vos besoins en amont. Lorsqu’il s’agît de créer un site internet, deux cas de figures sont possibles. Soit vous avez des connaissances en matière de codage et vous comptez élaborer votre site du début à la fin. Soit vous voulez concevoir un site sans aucune notion en HTML, PHP, CSS…

Si vous êtes dans le second cas, il est préférable de créer votre site web via le CMS WordPress. C’est le logiciel de gestion de contenus le plus usité au niveau mondial. Il conviendra parfaitement aux projets de création de e-commerce, de sites vitrine, de galeries de photos… Dans le cas où vous possédez un magasin avec plusieurs produits à commercialiser depuis le net, vous pouvez miser sur PrestaShop. Pour les professionnels de la photographie, Koken serait également intéressant. 

Quel type d’hébergement web choisir ?

S’il se trouve que vous prévoyez de créer votre premier blog, alors il vaut mieux privilégier l’hébergement  mutualisé. Pour cette formule, vous partagerez votre serveur avec d’autres sites web. Par contre, si votre site jouit d’une certaine ancienneté et que votre hébergeur vous demande souvent d’optimiser votre site sous peine de suspension, c’est qu’il est grand temps de changer de solution d’hébergement.

Vous aurez alors à vous décider entre un serveur cloud et un serveur virtuel privé (VPS). La particularité du VPS, c’est que ses ressources ont une certaine limite. En revanche, les ressources d’un serveur cloud sont illimitées et peuvent s’adapter à l’évolution de vos besoins. L’option cloud est donc très intéressante d’autant plus qu’elle est plus abordable que la solution VPS. 

Partager

A propos de l'auteur

Ecrire un commentaire