Cela fait maintenant plus de quinze ans que l’on se penche sur cette question qui a fait couler beaucoup d’encre et rendu de nombreux communicants curieux : comment est-ce que Google fait pour classer les sites dans ses résultats ? L’internaute lambda ne s’est longtemps pas posé du tout la question, considérant qu’il y avait dans les SERP (search engine results page) quelque chose de logique, de naturel, qui fait qu’un site est bien classé car il le mérite, point barre. Or penser cela c’est oublier que cela fait une bonne quinzaine d’années que l’on réfléchit à la question, que l’on fait des tests, que l’on se trompe, qu’on recommence et qu’une fois que l’on a trouvé une solution, elle devient obsolète après quelques semaines.

Attention aux sanctions !

Seuls les référenceurs les plus acharnés continuent de réaliser des enquêtes, de mener des investigations, afin de comprendre comment marche Google, afin de pouvoir positionner leurs sites, ou ceux de leurs clients, aux premières loges des résultats. Or ce Graal ne s’atteint que si l’on sait où l’on va et surtout si l’on sait ce qu’il ne faut surtout pas faire. Certains e-commerçants, pensant bien faire parce qu’ils avaient lu il y a dix ans des explications sur les méthodes du SEO se sont vu infliger des sanctions lourdes par Google, pour ne pas avoir respecté ses sacro-saintes recommandations pour les webmasters. Leurs sites ont été relégués en dixième, onzième, douzième, vingtième page et plus personne ne les a plus jamais vus dans les SERP.

Un grand nombre de sites pour peu de places

Le soucis avec Google, c’est que c’est une grande compagnie qui a vite fait d’embaucher du personnel pour pourchasser les responsables du SEO des sites web, afin de détecter comment ils travaillent pour contourner les règles qu’il a établies, lui le premier moteur de recherche du monde. Or plus le temps passe et plus on crée de sites web dans le monde, donc plus il devient difficile de faire partie des dix premiers visibles dans les résultats de recherche. Si l’on n’a pas envie de se casser la tête avec cela alors que l’on a besoin de référencement, il n’y a qu’une solution : faire appel à un prestataire qualifié en SEO.

Partager

A propos de l'auteur

Ecrire un commentaire