Aujourd’hui l’idée de veiller à la sécurité de ses installations informatiques n’est plus une option vaguement envisageable, pour les entreprises : c’est une nécessité absolue. Sans cela on sait bien que des données peuvent être volées, d’autres supprimées, d’autres enfin complètement falsifiée ou utilisées à mauvais escient par une personne malveillante. Bref toutes les informations qui sont stockées sur les ordinateurs et les serveurs, celles qui transitent en interne d’un service à un autre comme celles qui sont communiquées à l’extérieur de l’entreprise doivent obligatoirement être sécurisées. Mais comme faire pour que cela soit pleinement efficace sur la durée ?

Trouver les moyens d’optimiser la sécurité

Désormais tous les postes informatiques sont en réseau, au sein d’une société. Cela permet aussi bien de communiquer des informations importantes comme celles qui ont trait aux ressources humaines, que de pouvoir mener des projets transversaux entre plusieurs services sans difficultés, mais aussi d’utiliser des logiciels de gestion des stocks ou de de la maintenance. Tous ces ordinateurs doivent donc être sécurisés, de façon à ce qu’aucune de ces données ne puisse être interceptée depuis l’extérieur, ou même volée en interne. Or il existe des entreprises dont c’est justement la spécialité, comme on peut le voir ici : https://www.provectio.fr/securite-informatique.html. Ainsi du chiffrement des postes de travail à la sécurité des réseaux, tout est pris en charge par des experts et on ne craint plus rien.

Faut-il craindre les hackers ?

Personne n’est à l’abri d’une manigance issue de l’esprit retors d’un hacker, dont la volonté est avant tout de réussir à contourner les systèmes de sécurité. On a vu des hackers en action pour réussir à forcer la sécurité des boîtes email de Yahoo ou de Microsoft, d’autres pirater les comptes personnels de célébrités sur iCloud… On n’imagine pas ce qui pourrait se passer si l’un de ses malfaiteurs s’en prenait à l’administration de la santé ou bien aux serveurs du ministère des armées. Il faut donc sécuriser !

Partager

A propos de l'auteur

Ecrire un commentaire